Caravane

Caravane, en perpétuelle cavale
Quand tu t’arrêtes, nous on s’étale
On s’ fait virer et on remballe
Normal, arrêté

Préfectoral, l’accueil c’est pas toujours d’ la balle
Quand c’ est tendu faut r’mettre les voiles
Mais faut les r’mettre dans la caravane
Et faire semblant d’ rejoindre

La nationale, échoués le long du littoral
Au cœur des forêts domaniales
Sans avoir l’air trop illégal
Et pourtant la nuit dans not’

Caravane, on s’ fait des patates à la poêle
Une p’tite bouteille qui coûte que dalle
Et sans déconner ça régale,
Nous, on passe l’année

Dans un mille étoiles
Nous, on pisse dans des cartes postales
Toute la planète à nos sandales
J’espère qu’ t’as bien fermé l’ butane
Faudrait pas qu’ ça crame dans notre

Caravane, intérieur sky en intégrale
En plus ça fume pas qu’ des gitanes
Y’a comme un air de la havane
Certains soirs de lune dans la

Caravane, réveil de rosée matinale
Les températures minimales
Et pour les douches on s ‘donne du mal
On s’ chauffe les cordes vocales dans notre

Caravane qui déboule dans les gorges du Tarn
Qui roule sur les pieds des montagnes
Et qui tôt ou tard se cabane
Et quand elle s’ cabane c’ est

En pleine campagne, y’a pas un chat, y’a pas un âne,
Y’a même plus une goutte de gasoil
Et moi j’ me tape les jerrycans
Et je ricane dans ma caravane

Sylvain Créach

Si vous voulez nous suivre, nous laisserons tomber des newsletters sur le chemin...